lundi 29 septembre 2008

Georges Adda, un grand homme s'est éteint

Georges Adda (22 sept. 1916-28 sept. 2008)

Le cœur de Georges Adda a cessé de battre au début de la soirée du dimanche 28 septembre à l’âge de 92 ans. Georges Adda est né à Tunis le 22 septembre 1916. Il adhère au parti communiste en 1934. Après l’arrestation des dirigeants destouriens et communistes en septembre 1934, il fait partie du groupe qui continua la lutte clandestine, il est arrêté à son tour en septembre 1935. Libéré en avril 1936, lors de la conférence nationale du parti communiste tenue le premier juin 1936, il est nommé, secrétaire général adjoint du parti et responsable de la Jeunesse communiste. En avril 1940, il est placé en résidence surveillé tout d’abord à Zaghouan puis à Béjà où il reste jusqu’au 13 novembre 1943 date à laquelle il rejoint l’Algérie. Membre de la direction du parti communiste jusqu’en 1957, il a été pendant plusieurs années membre important de la direction du parti communiste et le directeur de l’hebdomadaire en langue française L’Avenir de la Tunisie, arrêté en 1952 avec les dirigeants destouriens et communistes, il est éloigné au sud tunisien, il ne sera libéré qu’en en 1955.

Après l’indépendance, il continue à jouer un rôle politique important en tant que militant communiste mais sans avoir de responsabilité officielle dans le parti. Il sera toujours présent sur la scène publique par des prises de positions, articles de presse, participation au mouvement démocratique et syndical. Il se distingue par ses positions de soutien total à la cause palestinienne. Malgré son âge avancé, il ne rate aucune occasion pour apporter sa contribution aux luttes pour la démocratie, le progrès et la modernité en Tunisie.

Habib Kazdaghli

2 commentaires:

khayati a dit…

allah yarhamou c'était un rai tunisien

komingtone a dit…

Respect beaucoup de respect pour ce grand disparu, Georges Adda.
http://tnkhanouff.hautetfort.com/archive/2008/09/29/index.html